Harper

Bonjour à toutes!

Me voici de retour avec un modèle que je veux coudre depuis 3 ans… il n’est jamais trop tard pour se lancer ! 😉

Le modèle

Harper est un pantalon paper bag, c’est à dire qu’il a une taille très haute et de jolies pinces pour structurer la silhouette.

C’est un vrai pantalon avec une vraie braguette (je le précise car cela aurait pu être une braguette décorative, mais non).Les jambes sont droites. Il possède également une ceinture.

Vous pourrez le trouver dans le magazine La Maison Victor Mars-Avril 2018.

Le montage

J’ai cousu une taille 36, mais j’aurais sans doute pu coudre un 34. En général, c’est la seule marque pour laquelle je couds une taille en dessous…

Le tissu est un espèce de sergé avec un peu d’élasthanne. Il possède de jolis chevrons, et j’adore sa couleur !! Malheureusement il déteint énormément, mes doigts étaient bleus schtroumph lors de sa couture… J’ai eu beau faire un trempage dans du vinaigre, il continue de déteindre légèrement lorsque je le porte, ou que je gratte légèrement le tissu avec mes doigts…

Si je repoussais la couture de ce pantalon depuis des années, c’est parce qu’il me faisait clairement peur… J’ai vu de nombreux articles sur les blogs indiquant que les couturières avaient du faire pas mal de retouches, je ne me sentais pas du tout à la hauteur…

J’avais quand même pris le temps il y a longtemps de le décalquer, donc quel bonheur quand j’ai retrouvé mes calques! Parce que vous le savez, les patrons de la Maison Victor, c’est une vraie plaie à décalquer… Les pièces sont sur plusieurs pages différentes, il faut les recoller entre elles, sans compter le fait qu’il faut ajouter les marges de couture… Il y a bien une heure de travail minimum rien que pour avoir le patron…il vaut donc mieux être très motivé !! 😉

Le montage commence par les pinces, jusqu’à là rien de compliqué. Il me manquait la fermeture éclair pour le pantalon, je l’ai commandée et le temps qu’elle arrive j’ai quand même pu avancer sur d’autres étapes du montage.

J’ai cousu pour commencer les pinces devant, puis les pinces du dos, puis je me suis occupé de la ceinture.

Je n’ai pas eu de soucis pour coudre les poches, j’ai vu sur un blog qu’il y aurait une erreur sur une pièce des poches, mais je ne l’ai pas constatée.

Jusqu’à là, tout était bien expliqué. Et puis……il a bien fallu passer au montage de la braguette……. Alors là… J’ai bien du relire 10 fois les explications, tout retourner dans tous les sens… le trou noir ! Incompréhensible… J’ai donc fait plein de tests, regardé plein de vidéos différentes pour comprendre comment il fallait faire (notamment celle-ci, même s’il ne s’agit pas du même montage, on peut voir les différentes pièces et comprendre comment il faut les positionner)

Si vous êtes débutante, je vous conseille de faire des tests avec un surfil, comme ça vous pourrez l’enlever tranquillement sans faire de traces.

Honnêtement, une fois l’étape de la braguette finie, ça va tout seul. Le reste est suffisamment bien expliqué.

Après avoir cousu les jambes ensemble et la fourche, je me suis aperçu que ça plissait un peu au niveau des hanches, et ce n’était pas joli… J’ai donc repris les côtés sur 1cm jusqu’aux genoux.

J’ai du démonter la ceinture pour cela, j’étais au fond du seau… Après avoir passé tant de temps à tout coudre minutieusement, tout défaire m’a mis un gros coup au moral… En général quand j’en suis à cette étape, je pose mon projet et je me dis que j’y reviendrais plus tard… J’ai donc une belle pile de vêtements à reprendre depuis quelques temps… Là je me suis prise par la main parce que sinon j’aurais abandonné rapidement, et heureusement que je ne l’ai pas fait !

Pour les finitions, je n’ai pas fait d’ourlet comme indiqué dans le montage, mais j’ai rajouté une bande de tissu afin de créer un revers. Et voilà, c’est à peu près tout. Heureusement que je n’ai pas compté les heures de boulot, parce que pffiou…………..Mais au final il ressemble tout à fait à ce que j’espérais, alors ça vaut les quelques heures d’arrachage de cheveux 😉

9 réflexions au sujet de « Harper »

  1. Magnifique belle réalisation et je te rejoins sur la galère des patrons de ce magazine… 🙄 Désespérant ! Pour le modèle je n’ai pas ce numéro et les braguette me font peur… Donc je passe mon tour ! Pour le tissu je te conseille eau froide avec vinaigre blanc pour fixer la couleur. Faire tremper le pantalon toute une nuit. Voilà bonne continuation couturesque…

    1. Merci beaucoup! ☺️ Ah oui les patrons de la Maison Victor c’est vraiment une catastrophe à décalquer…🤦🏼‍♀️
      Je vais tester ton astuce pour la couleur qui dégorge alors, merci beaucoup !!

  2. Bonjour, comme quoi il faut oser la peur est mauvaise conseillère et le résultat en vaut la peine, c’est élégant et simple à la fois et j’aime aussi la couleur
    On est capable de faire beaucoup de choses il suffit de sauter le pas et d’avoir de la patience…et on arrive à s’étonner soi même
    Maintenant avec l’expérience acquise vous pouvez faire un deuxième modèle….bonne suite

  3. Fais tremper ton pantalon loooongtemps dans ta baignoire/une grosse bassine d’eau froide (pas besoin de chaud, quoi), ça aidera à faire tomber un peu les pigments en trop.
    Joli sinon!

Vos commentaires sont toujours les bienvenus :-)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.