Blazer Joe

Bonjour à toutes!

Cette semaine, c’est la dernière cousette d’automne que je vous montre… Il est temps pour moi d’attaquer les cousettes d’hiver, le temps se rafraîchissant beaucoup trop, il ne sera bientôt plus possible de porter des petites vestes légères…

La marque

Je connais la marque Ready to Sew depuis longtemps, depuis qu’elle a été lancée il me semble, puisque de nombreux modèles avaient affolé la toile. Cette marque a une identité très marquée, coupes plutôt amples, pièces très travaillées, et inspiration vestiaire masculin.

Donc, tout l’inverse de ce que j’aime porter en fait 😉 Et puis cet automne, je cherchais une veste à réaliser, plutôt cosy, féminine, et avec de jolis détails. Je ne sais plus du tout comment je suis tombée sur ce modèle… en fait j’ai vu très peu de réalisations de ce blazer, jusqu’à il y a 2 semaines, ou depuis les réalisations de ce blazer n’arrêtent plus de sortir, mais j’ai adoré ses détails et sa longueur!

Les patrons sont proposés uniquement au format PDF, et oh bonheur ! on peut imprimer uniquement sa taille avec les calques ! Les marges de couture sont comprises. Les explications sont très fournies, et il y a de nombreux liens sur lesquels cliquer dans les instructions pour aller voir les pas à pas. Il y a même, et alors ça c’est quand même excellent (et je viens de le découvrir à la rédaction de cet article, preuve que j’ai légèrement survolé les explications hum hum… ) un lien pour aller écouter la playlist spécialement conçue pour ce blazer 😀

Le modèle

Joe est un blazer long (je fais 1m70 et je n’ai pas touché à sa longueur), possédant 2 poches passepoilées avec rabat asymétrique. Il a de jolis découpes, et peut être cousu avec un col normal ou un col plus large.

Le montage Blazer Joe Ready to sew

J’ai choisi de réaliser le blazer avec le petit col, en taille 36 et c’est parfait. J’ai juste modifié les rabats de poches afin d’avoir des rabats symétriques!

Il y a beaucoup de pièces PDF à découper, puisqu’en fait les pièces de doublure sont également dessinées, et je trouve ça très pratique!

Le montage commence par les poches passepoilées – mes toutes premières ! Bon, normalement il faut toujours faire des essais avant… mais si vous commencez à me connaître, vous vous doutez que je n’en ai pas fait … 😀

Et honnêtement, même si la première est très légèrement décalée, je suis absolument enchantée des explications et du pas à pas, parce qu’au final ça nécessite seulement une grosse dose de concentration, mais ce n’est pas si difficile ! J’ai suivi à la lettre toutes les explications, et je m’en suis sorti assez rapidement. Je pensais vraiment y passer plus de temps, mais une fois les poches montées, tout roule. Tous les repères correspondent, les schémas sont très explicites, un vrai bonheur! C’était également la première fois que je réalisais un col tailleur, et ce n’est pas si compliqué si on choisi le bon tissu. En effet, avec un jacquard s’effilochant énormément, impossible de faire des angles bien pointus, si je coupais trop tout partait en lambeau… Du coup mes pointes ne sont pas très jolies, elles sont trop arrondies…

Pour le tissu, j’ai donc choisi un jacquard fait en France acheté chez les Coupons de St Pierre. Je le trouve très beau, mais il est très mou, et je pense qu’il aurait fallu un tissu un peu moins souple. Ça se voit d’ailleurs très bien en bas du dos et sur les côtés, il gondole un peu… J’ai pourtant bien thermocollé comme indiqué, mais rien à faire. Après je reconnais tout à fait que c’est de ma faute: le tissu conseillé est un tissu de poids moyen, plutôt lainage/tweed…

Pour la doublure je n’ai pas fait dans l’originalité, et j’ai choisi un polyester satiné champagne tout simple.Et finalement, malgré ses défauts, je l’aime beaucoup ! Certes, je ne vais pas le porter maintenant – il est beaucoup trop léger – mais j’ai hâte de le sortir au printemps!

Et franchement si vous êtes débutante et que vous cherchez une veste sympa à réaliser, avec de très bonnes explications pour être bien prise en main, foncez! 🙂

Sur la plage…

Bonjour à toutes! Encore une blouse, je sais…. Mais que voulez-vous, on ne se refait pas! Ma passion des blouses passe avant tous les autres projets 😉

La marque

Il s’agissait de mon deuxième patron de chez Delphine et Morissette donc pas de surprise pour moi, mais si vous souhaitez vous lancer, il faut savoir que d’une, les patrons sont uniquement en PDF, et de deux….tout se chevauche sur la feuille! Donc soit vous avez le temps et vous décalquez, soit…vous faites comme moi et vous imprimez 3 fois les pages…. Pour ce patron, bonne surprise au départ, je me suis rendu compte que rien ne se chevauchait….je me suis dit qu’enfin la créatrice avait réagi aux critiques!

Et puis en collant mes feuilles…ah ben non, certaines pièces se chevauchent encore, et il y a encore des pièces à redessiner….

Après pour les tailles, tout concorde, je fais toujours ma taille habituelle (36), et en plus les marges de couture sont comprises (1cm).

Pour celles qui trouveraient les explications succinctes (il n’y a pas de schémas) pas de panique, chaque patron possède son tuto en image sur le site (et pour cette blouse, c’est ici)

Le modèle

Il s’agit d’une blouse ample, avec col élastiqué, et poignets froncés.

Le montage

Pour le montage, j’ai suivi le pas à pas en ligne. Je pensais que le col était simplement froncé, mais en fait pas du tout, il faut créer une coulisse et insérer un élastique. Le montage des manches est assez particulier (manches raglan), jusqu’à ce qu’on pose l’encolure ça ne ressemble pas à grand chose, sinon une blouse informe très très large.

Bon par contre je pense qu’il y a une grosse coquille pour les lichettes! Si on suit le tuto, elles doivent faire 1,5cm de long… ! Je les ai recoupées pour qu’elles fassent environ 6 cm.

C’était la première fois que je cousais de la soie, et finalement je n’ai pas trouvé ça si difficile comparé à tout ce que j’ai entendu – je me suis même demandé si ma soie en était vraiment! Je n’ai pas essayé de la brûler pour le vérifier… D’ailleurs cette magnifique soie verte vient d’une vente Agnès B, et j’en suis vraiment ravie, je trouve les différents reflets selon l’exposition ombre/soleil superbes! Certains me diraient « on est déjà bien vert…! » mais je suis fan!

Patron Sur la plage Delphine et MorissetteBoutons dorés– Soie Agnès B

Bon la couture de la fente n’est pas nickel nickel, mon tissu étant assez glissant, j’ai eu du mal à coudre droit sur un tissu qui n’arrêtait pas de partir dans tous les sens…(oui je sais, j’ai dit que ce tissu n’était pas trop galère, mais ça reste de la soie quand même 😉 )

Je n’ai pas encore essayé de la porter rentrée dans le jean, mais je testerais sans doute. Je pense que je la remettrais avec plaisir, son encolure si originale fait vraiment tout son charme et sa singularité 🙂

Blouse Petites choses

Bonjour à toutes!

Au programme cette semaine, une nouveauté tissu, et un nouvelle marque testée à mon actif!

La marque

Atelier Scammit est très connue dans la couturosphère, les modèles sont toujours très actuels, et ils proposent de multiples possibilités. Les marges sont incluses dans les patrons, qui sont proposés version pochette ou PDF. Si je ne dis pas de bêtise, tous les modèles possèdent leur propre vidéo de montage sur Youtube.

Le modèle

Je pense que comme toute personne étant couturière sur instagram, je n’ai pas pu échapper à l’avalanche de photos/tests de cette blouse/robe lors de sa sortie. Et je dois avouer que lorsque j’ai constaté qu’il y avait tous ces empiècements, je n’ai pas du tout été séduite!! Je trouvais que ça donnait vraiment un rendu étrange, qui ne me plaisait pas franchement.

Et puis, lorsque j’ai vu la toute première collection de tissu de Kakoungochi et ce motif sur lequel j’ai absolument complètement craqué, j’ai tout de suite pensé à l’association avec cette blouse. Bon, entre temps j’avais vu de jolies versions brodées, qui avaient commencé à me faire changer d’avis…

Le montageBlouse Petites Choses x Atelier ScammitViscose merveilleuse Kakoungochi fabrics (en promo jusqu’à dimanche, c’est le moment d’en profiter!)- Pompons gracieusement offerts par Virginie (désolée pour le repassage plus que moyen, je l’ai portée toute la journée…)

J’ai choisi de faire la version dos ouvert, et col V devant. J’aime moins le rendu avec l’ouverture en forme de goutte, sur la plupart des versions que j’ai vues, ça baillait pas mal dans l’arrondi…Bon je me rends compte sur les photos que ça baille tout autant avec l’ouverture en col V, je ne sais pas si ça vient de mes pompons qui tirent l’ouverture, ou de la légèreté du tissu… J’ai réalisé un 36, et c’est parfait. Je n’ai rencontré aucune difficulté pour le montage, puisque j’ai suivi la vidéo du début à la fin! Le montage est très propre, les côtés et manches sont assemblés en coutures anglaises et il faut fabriquer son biais dans le tissu pour cacher les coutures visibles au dos.

J’ai hésité à mettre les pompons pour fermer l’encolure, et je les ai finalement laissés.. Bon je ne les attache quasiment jamais, mais j’aime bien le rendu.

Pour la broderie, j’ai testé un paquet de possibilités! Je pensais réaliser des broderies différentes, mais finalement j’ai opté pour le tout pareil. J’ai juste thermocollé les poignets pour plus de rigidité.

Au final, je suis ravie de cette blouse. Et pourtant ça ne partait vraiment pas du bon pied, comme quoi il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis! 😉

Combi-pantalon Anissa

Bonjour à toutes!

On se retrouve cette semaine pour du déjà vu..ou presque! Je ne sais pas si vous vous souvenez de mon combishort Anissa de Chez Machine. Eh bien j’ai réitéré avec la version pantalon!

Cet été je n’ai pas énormément cousu, j’ai plutôt profité de mettre les vêtements déjà cousus les années précédentes, dont ce combishort que j’adore et que j’ai porté à foison…

Les températures se rafraîchissant en soirée, j’ai donc décidé de faire la version longue pour pouvoir la porter le soir sans avoir trop froid.

Le modèle

J’adore ce patron car il y a plein de versions possibles différentes!! Boutonnage devant ou derrière, short, manches courtes, manches longues, pantalon…

Combi Anissa pochette ou PDFExtension pantalon/manches longues

Si vous souhaitez avoir quelques indications concernant le montage, je vous renvoie à mon article précédent.

Le montage

J’ai choisi de réaliser la version avec les manches courtes froncées, mais j’ai cependant effectué quelques petites modifications: j’ai réalisé un col V, j’ai mis un biais à l’encolure au lieu de la parementure, et j’ai réalisé des revers aux manches et aux jambes.

Pour le biais d’encolure, j’ai suivi le montage du trop top d’Ivanne Soufflet, et pour les revers le montage de la robe Malice d’Aime comme Marie. Je me rends de plus en plus compte au fil des années du gain d’expérience, les idées viennent plus facilement, j’arrive à reproduire des méthodes déjà expérimentés lors d’autres cousettes…  Je suis ravie de cette évolution!Pour cette nouvelle combinaison, j’ai choisi de couper un tissu de mon stock, qui date de 2016…. Il s’agit d’un polyester très coloré qui vient de tissus.net. Ce tissu, je l’adore. J’ai eu beaucoup de mal à me décider de le couper, mais en même temps, ayant acheté quelques tissus en promos, je voulais absolument vider un peu mon stock. Mon crédo étant désormais: un tissu qui rentre = un tissu qui sort.

Et au premier coup d’aiguille, la catastrophe… Des fils se sont tirés partout…!! J’avais pourtant bien mis une aiguille microtex 60, mais rien à faire…  Plein de fils se sont tirés un peu partout sur la combi, mais heureusement ça ne se voit pas énormément.

J’ai déjà porté cette combinaison quelques fois, et j’en suis très contente. Elle est vraiment très confortable, assez légère pour être portée en journée mais également parfaite pour couvrir les jambes le soir… J’espère juste que les gens ne penseront pas que je suis sortie dans la rue en pyjama, mais au pire je dirais que j’assume ! 😀 😉

Une tenue pour un mariage

Bonjour à toutes!

On se retrouve pour une occasion toute particulière, puisque nous avons eu l’honneur d’être invités au mariage d’amis qui s’est déroulé au mois de Juillet.

Nous avions reçu l’invitation depuis déjà un grand moment, j’ai donc eu tout le temps de réfléchir à nos tenues, même si au final ce n’est pas exactement ce qui était prévu ^^

Avant de quitter la Côte d’Azur, j’en ai profité pour passer chez mon vendeur préféré acheter LE tissu pour le mariage. J’avais prévu de réaliser une robe Burda assez compliqué, avec un dos nu plongeant, des baleines etc… J’ai donc acheté une soie marine pour la doublure, et une mousseline de soie marine pour le tissu principal. Puis lorsque j’ai reçu l’invitation, je me suis aperçu que ma robe n’était pas DU TOUT dans le thème. Je pense que les mariés n’auraient pas du tout été vexés, mais j’ai quand même décidé de tout changer…

Les modèlesTop Michèle La Maison Victor Mars-Avril 2017 – Broderie Pretty Mercerie – Jupe Chardon Deer and DoeSatin les Coupons de St PierreChemise Mc Call’s 6044Coton rose pâle

Pour ma part, je suis partie sur un ensemble, avec haut blanc et jupe rose, et pour Monsieur, une chemise rose avec poche et noeud papillon accordés.Je voulais vraiment une jupe à plis, j’ai donc repris la jupe Chardon que j’ai tout simplement rallongée de 25cm. Pour le haut, il s’agit d’un haut de la Maison Victor d’un vieux magazine.

Pour Monsieur, j’ai réalisé une chemise Mc Call’s, que j’avais déjà réalisée quelques mois auparavant pour m’exercer (il faut que je vous la montre, même si elle n’a rien à voir avec celle-là, elle est à manches longues avec empiècements…)

Le montage

Pour la jupe Chardon, je vous invite à aller voir mon article précédent ici! Sur cette version, j’ai juste zappé les poches. J’ai du porter cette jupe avec le jupon que j’avais réalisé l’an dernier, car je pensais que le tissu principal était opaque… alors que non!

Le petit haut est relativement simple, il s’agit d’un haut crop top droit, avec pinces poitrine et pinces verticales aux épaules, et il se ferme par 5 boutonnières dans le dos. Je l’ai entièrement doublé (à la base il faut réaliser une parementure) car le tissu principal était transparent. J’ai donc réduit la taille de la boutonnière dos (il est prévu 3cm de tissus pour pouvoir la retourner), de manière à pouvoir la coudre endroit contre endroit à 1cm du bord. Je dois dire que je suis super fière de mes finitions, puisque absolument aucune couture n’est visible!

Par contre je dois avouer que j’ai vraiment galéré pour réaliser les boutonnières sur ce tissu… Il y a plein de motifs en relief, j’ai eu beau mettre du soluvlie, du thermocollant, du papier cuisson, mon pied de biche n’arrêtait pas d’accrocher…. J’ai passé plus de 3h (oui oui!) pour réaliser 5 boutonnières !!! Bon c’est vrai que je l’ai vraiment soigné car mon but était de pouvoir le reporter, dans le futur avec un jean taille haute ça ira très bien!Pour la chemise de mon chéri, j’ai cousu la version manches courtes de la chemise Mc Call’s. Je me suis extrêmement appliquée pour cette chemise, toutes les coutures sont rabattues, rien n’est visible à l’intérieur, j’y ai consacré beaucoup de temps! (Le pire c’est qu’il n’aura certainement jamais l’occasion de la remettre….) En tout cas quel bonheur de réaliser une chemise manches courtes! C’est un vrai gain de temps, pas de manches à monter (elles sont en 2 parties pour les manches longues), pas de fente capucin à coudre, ça va super vite!

J’ai décidé de faire le rappel de la poche de la chemise par rapport au noeud papillon; Monsieur a choisi lui même son liberty! La seule modification que j’ai faite sur cette chemise est la taille du col. Il était trop grand, les pointes étaient bien trop longues et faisaient vraiment old school… J’ai donc recoupé un peu histoire d’avoir un col normal.

Je n’ai malheureusement pas beaucoup plus de photos de nos tenues, nous avons surtout profité du moment et de nos amis chéris sans trop penser à se prendre en photo pour le blog 😉

Mais en tout cas j’ai été ravie de cet ensemble que j’ai porté avec plaisir, et Monsieur a adoré sa chemise également, et surtout, nous étions dans le thème… 😉