Blouse Milan

Bonjour à toutes!

Cette semaine je vous présente encore un petit haut (décidément on ne m’arrête plus…!)

Le modèle

Il s’agit d’une petite blouse avec un col rond assez haut, et un dos un peu moins sage. Il y a 2 possibilités pour la réaliser, soit à manches longues, soit avec des petits mancherons.                                       (Où l’on voit que ma version ne correspond pas du tout au dessin technique!!)

Il est également possible de ne pas insérer le volant sur le devant.

La marque 

En ce qui concerne le patron, les marges de couture ne sont pas incluses, il faudra donc les rajouter. Sinon les explications sont fluides et imagées, donc pas de soucis.

Pour tout vous dire, ce n’est pas ma première réalisation de cette blouse. Il y a pas mal de temps, j’avais trouvé un espèce de coton bleu chiné chez Toto au rayon des cotons pour le linge de lit. (Vous le sentez qui arrive là? 😉 ) J’avais donc découpé mon patron nickel, cousu mes volants au devant, et lorsque j’ai eu fini de coudre le devant au dos, je l’ai donc essayée. Et là…. le drame, au moment de la passer, j’ai entendu un gros « craaac ». Je me suis donc retrouvée avec une belle déchirure dans le dos.

Du coup vous vous doutez bien que le reste a fini à la poubelle, et ça m’avait un peu refroidie avec ce patron (même si l’erreur est complètement mienne, je n’avais qu’à choisir un tissu moins rigide comme préconisé!)De toute façon, il y avait quelque chose qui me gênait avec cette blouse. Je la trouvais trop sage. J’ai bien regardé les autres versions sur internet avant, et j’ai donc décidé de creuser un peu plus le dos, et de rajouter un volant. J’ai pris la même largeur pour le volant que pour la parmenture. Puis j’ai coupé une bande 2 fois plus longue que le creux du dos (pour pouvoir la froncer)Je n’ai pas mis les parmentures, car ma broderie anglaise étant assez transparente, j’ai décidé de doubler le corps de la blouse. J’ai donc coupé 2 devants et 2 dos. Pour le montage, j’ai tout d’abord assemblé les dos aux devants par les épaules, en prenant soin de bâtir le volant envers sur l’endroit du dos (j’ai coincé le volant au niveau des épaules). Puis j’ai assemblé les encolures ensemble endroit contre endroit, comme ça une fois retourné c’était très propre.Pour le reste du montage, j’ai suivi les indications. Une fois mon corps cousu…il y avait un gros détail qui me chagrinait. L’encolure devant était très (trop) ras de cou. J’ai donc décidé d’arrondir encore plus l’encolure. Une fois essayé, c’était mieux. Mais pas parfait.

Alors j’ai décidé de carrément créer un col V. C’est ce que je porte le plus, et je ne me serais pas sentie à l’aise avec un col rond. Pour moi maintenant elle est parfaite!Enfin… le devant seulement. Dans ma hâte de creuser le dos, j’ai trop coupé sur les côtés… et on voit les bretelles du soutien-gorge…. Il ne me reste plus qu’à investir dans un soutien-gorge sans bretelles… !!

En tout cas c’est un patron que je vais conserver précieusement, car je pense qu’il peut bien me servir de corps de base pour me mettre à patronner et faire mes propres bidouilles… 😉

Minorque

Bonjour à toutes!

Minorque fait partie de ces rares patrons que j’achète directement à sa sortie. J’ai complètement craqué dessus au fil des publications d’Anne Kerdilès, et quand le patron est sorti je l’ai acheté tout de suite.Il s’agit d’une petite robe estivale cintrée à la taille avec un cordon, des bretelles froncées, et un joli décolleté. La robe est transformable en top, donc c’est un patron 2 en 1 (pour 15€, mais existe aussi en PDF à 8,50€).C’est aussi très rare que j’associe tout de suite un patron avec un tissu, mais c’est ce qui s’est passé avec cet imprimé de chez cousette que j’ai acheté il y a un petit moment déjà.

Robe Minorque Anne Kerdilès coutureViscose abstract mountain Cousette (il reste quelques coupons)

Cette robe ne nécessite pas énormément de fournitures, le lien de la taille peut se faire dans le même tissu que la robe, donc pas besoin d’acquérir quoi que ce soit de particulier. Du coup le montage se fait rapidement.C’était mon premier patron de la marque, et j’ai trouvé le livret et les indications très bien faites. Même si la robe est relativement simple à coudre, j’aime bien jeter un coup d’oeil aux explications quand même, et tout est bien noté même pour les débutantes.

Le devant et le dos de la robe sont doublés, mais je trouve le dos juste un tout petit peu trop large, j’enlèverais un centimètre pour la prochaine version pour que ça ne baille pas.La seule « difficulté » est de bien positionner les boutonnières par rapport à la coulisse. J’ai fait les miennes un peu trop hautes, et j’ai du ruser pour coudre ma coulisse au bon niveau.

Pour le lien, j’ai pris une bande de tissu de 3 cm de large que j’ai cousue à la surjeteuse envers sur envers. Je l’ai retournée avec mon retourne biais (non mais quelle invention géniale!!) ce qui me donne au final un lien d’environ 1 cm de large. Je trouve que c’est bien plus simple de faire comme cela pour les cordons à retourner, avec la couture à la surjeteuse, pas de risque que le tissu s’effiloche ou que la couture casse lors du retournage!

J’ai hésité à mettre un cordon pour trancher un peu, je testerais peut être à ma prochaine commande de fournitures.J’ai réalisé une taille 36 et j’ai rallongé la jupe de 5 cm (pour mon 1m70), j’ai toujours peur de me retrouver avec une jupe trop courte, et j’ai besoin que mes vêtements soient compatibles pour le boulot. Finalement pas de soucis, j’aurais pu laisser comme c’était je pense. J’ai fait un ourlet de 3 cm, mais je verrais avec le temps si je ne la raccourcie pas un peu.

Au niveau du coût on est sûr 26,78€ pour 1m75 de tissu (il m’en reste bien 50cm) + 15€ de patron soit un total de 41,78€. Pas donné certes, mais cela vient de mon tissu, cela fera aussi bien l’affaire avec un tissu à 5€ le mètre!

J’aime beaucoup ce modèle, c’est une cousette rapide et un bon basique, même si finalement tous les petits détails font justement qu’elle sort un peu de l’ordinaire. J’ai déjà une autre version en tête, mais j’hésite à la coudre tout de suite car je pense déjà à l’hiver et j’ai plutôt envie de me coudre un tas de chemises… Vivement les vacances pour que j’ai un peu plus de temps pour coudre…!