Johanna VS Margot

Bonjour à toutes!

Comme vous l’avez peut-être remarqué, mes publications diminuent un peu en ce moment…. Je viens d’attaquer un nouveau travail, et du coup j’ai nettement moins de temps pour moi. J’arrive à coudre un peu avant d’aller travailler, un peu en rentrant du boulot, mais je n’avance du coup pas très vite, donc j’ai forcément moins de choses à vous montrer…

Ça me sidère les filles qui arrivent à poster des habits tout les jours (et puis pas des petites pièces!), je ne sais pas comment elles arrivent à jongler entre le boulot, les tâches à faire à la maison, et surtout comment elles arrivent à profiter de leurs conjoints/enfants! Ou alors je suis lente comme une tortue, ou elles cousent H24?! J’adore la couture, mais je ne veux pas passer à côté de ma vie non plus… Bref, si vous avez des conseils d’organisation, n’hésitez pas à partager 😉

Donc aujourd’hui je vous présente une Johanna…un peu modifiée! Déjà, j’ai rallongé les manches de 5 cm. Maintenant elles tombent parfaitement. Et surtout, j’ai piqué le col de la chemise Margot…Johanna République du ChiffonTissu sparkle powder gold Atelier Brunette

Alors je vous explique, en fait j’étais partie pour faire une Margot à la base. Déjà quand j’ai vu la planche à décalquer (toutes les pièces se croisent et s’entrecroisent) ça m’a un peu découragée, mais alors quand j’ai regardé les explications….à n’y rien comprendre!!!

C’est bien simple, il y a une page d’explications. J’ai déjà fait des chemises/blouses avec boutonnières, mais là c’est une patte de boutonnage cachée, et je n’ai rien saisi aux maigres explications. C’est très très light, du type il y a un schéma pour le col, un schéma pour la patte, et après c’est du genre: montez le col, montez les manches, montez la patte. Euuh je veux bien, mais sinon des explications, ça serait sympa, non?!

Ne nous méprenons pas, j’adore République du chiffon, j’ai plein de patrons de chez eux, mais les explications c’est toujours un peu … hum!

Comme j’aime beaucoup Johanna, j’ai décidé de monter le col à pétales dessus. J’ai fait une toile du col avant, puisque cette fois j’ai coupé dans mon tissu Atelier Brunette, et vu le prix je n’avais pas le droit à l’erreur (pour info, les pieds de col de ces deux chemises sont quasi identiques donc pas besoin de tout reprendre pour que ça colle!) J’ai fixé chaque pétale avec quelques points pour qu’ils ne rebiquent pas.Le tissu est un peu transparent, mais je trouve ça assez joli, pour l’été ça passera bien. Je me suis vraiment beaucoup appliqué sur les finitions, j’ai hésité à surjeter mes marges de couture ensemble pour les manches et les cotés histoire qu’elles soient moins voyantes (je l’ai fait pour les empiècements) mais du coup j’avais déjà surjeté donc il aurait fallu découdre, couper les marges un peu plus courtes, et re-surjeter donc… Je verrais à l’usage si je les trouve trop voyantes, je les reprendrais.

Après Johanna, pas de soucis avec le montage, l’avantage d’avoir déjà fait un patron c’est que ça va beaucoup plus vite! Je n’ai presque pas eu besoin de regarder les explications. En chemise il me reste le patron de Jolaine à coudre, et un burda, mais je crois qu’avec Johanna j’ai trouvé mon patron de chemise phare! 🙂

Première chemise!

Cela fait déjà 1 mois et demi que Johanna est prête…mais il me manquait les boutons! J’en avais repéré de très sympas sur internet mais ils étaient hors stock, et le site vient enfin d’avoir un réassort. J’ai donc pu terminer ma boutonnière et enfin vous montrer ma toute première chemise!

Je peux vous dire que j’en ai bavé!img_9783mod                Johanna de République du chiffon – Brocart ressemblant ici – Boutons Mercerie Floriane

Je crois que c’est le tout premier patron papier que j’ai acheté: Johanna de République du chiffon. Niveau 3/4 certes, mais j’avais envie de me lancer dans ce projet maintenant puisque j’avais le tissu pour, et je voulais commencer à écluser un peu mes stocks.

Vu le froid ambiant, je prépare mes cousettes d’automne, mais c’est surtout que la chemise fait partie entière de ma garde-robe, entre ça et les blouses, ce sont vraiment les hauts que je porte tous les jours. Je veux aussi pouvoir faire des habits que je porterais vraiment, pas comme mon top Iris par exemple… :/img_9780Donc, cette Johanna. J’avais acheté un très beau jacquard dans un magasin près de chez moi pour la faire, même si ce n’était peut être pas le choix le plus judicieux puisqu’il est assez épais…

J’ai commencé par avoir un problème sur les ajouts de marge de couture, puisque dans le livret c’est précisé qu’il faut ajouter 1cm tout autour des empiècements dos et devant, sauf que sur le plan de coupe, les marges de couture n’y sont pas sur le bas des empiècements! J’ai hésité avant de prendre la (mauvaise, mais ça je le remarquerais que plus tard) décision de ne pas en mettre.img_9788Erreur idiote, puisqu’il fallait rajouter un passepoil, et que c’était donc logique d’ajouter une marge de couture, mais comme j’ai voulu suivre le plan de coupe…. Voilà voilà…

J’ai donc commencé par faire ma patte de boutonnage, je me suis pas mal inspirée de chemises que j’ai déjà, et d’internet également puisque les explications du livret sont on ne peut plus succinctes.. (alors bien sûr je savais que je faisais un patron de niveau 3/4, mais est-ce une raison pour ne mettre aucune explication?!) Bref, j’ai donc réussi à m’en débrouiller en faisant mes petits calculs, et en la posant, je me rends compte qu’elle dépasse pas mal par rapport au devant de ma chemise.

Je commence donc à me poser des questions, je couds les épaules de mes dos et devant ensemble, puis j’épingle les côtés…… Et là c’est le drame.img_9786Mon emmanchure est trop petite. Je suis serrée comme un saucisson. Je ne peux pas bouger les bras.

Horreur, désespoir, je me rends compte que j’aurais du mettre cette satanée marge de couture en bas des empiècements dos et devants et en haut des morceaux dos et devant…. J’ai donc posté une photo sur instagram, et l’une d’entre vous a eu la brillante idée de me dire de ratiboiser légèrement les côtés de ma chemise pour agrandir l’emmanchure (idée toute bête certes, mais je n’y aurais jamais pensé toute seule….)

J’ai donc décousu mes côtés, coupé 2 cm de part et d’autre, et alléluia, mes bras ne coincent plus!

Avec cet imprimé et le passepoil doré, elle fait très Noël. Je ne sais pas si je vais beaucoup la porter. Je l’aime bien, mais elle est assez rigide, puis comme j’ai en plus entoilé certaines parties, elle est dure comme du bois…

Néanmoins je sais que le patron me resservira. C’est une chemise intemporelle, elle est déclinable dans un paquet de versions. Je pense que je la referais très rapidement! 🙂